Ce site utilise les cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Fleurons de la bibliothèque

Gratianus. Decretum, cum apparatu Bartholomaei Brixiensis. Mayence, Peter Schöffer, 1472.  Miniature représentant le Christ, le Pape et l’Empereur.

La bibliothèque des avocats est un centre de documentation permettant aux membres du barreau de bénéficier d’informations juridiques constamment mises à jour. Elle est en même temps un établissement de conservation d’un patrimoine imprimé et manuscrit qui n’a cessé de croître depuis 1810. Les quelques ouvrages présentés ici permettent de se faire une idée de la richesse et de la variété des collections des avocats de Paris. Le barreau possède notamment quelques incunables dont l’un, publié à Mayence en 1472, présente en tête de son texte une belle miniature (ci-contre, à gauche) : le Christ tient les deux glaives du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel, avec, agenouillés à ses pieds, le pape (en rouge) et l’empereur (en vert). Cette représentation des deux pouvoirs illustre une édition du Décret de Gratien, texte de référence du droit canonique. L’édition de la coutume de Paris (en bas, à gauche) constitue une excellente introduction à la découverte des livres de droit ancien conservés par notre bibliothèque :

elle a été publiée par un libraire parisien installé dans la Grand’Salle (ancêtre de nos Pas-Perdus) du Palais de Justice de Paris. Le commentaire de la coutume est l’œuvre d’un avocat parisien. Autant dire que cet ouvrage est tout à fait chez lui à la bibliothèque des avocats. Il est en outre orné d’une belle marque de libraire, et sa typographie soignée démontre que les livres de droit pouvaient fort bien allier le sérieux et l’esthétique. Son icône donne  accès à d’autres livres traitant du droit et de la Justice.

Une enluminure représentant la fuite de la Sainte Famille en Égypte (en bas, au centre) peut surprendre ici. Elle témoigne de la richesse des collections de la bibliothèque en matière de religion. Cette miniature est extraite d’un livre d’Heures du XVème siècle. Vous découvrirez, cachées derrière elle, les autres miniatures de cet ouvrage de dévotion, ainsi que différentes enluminures, de caractère sacré ou profane, depuis le Moyen Age jusqu’au siècle de Louis XIV.

Comme l’attestent ces enluminures, la bibliothèque des avocats possède des collections sur des sujets étrangers au droit : arts et sciences, lettres, religion, histoire et géographie… Certains ouvrages présentent un indéniable pouvoir de séduction, comme le prouve ce bel oiseau coloré (en bas, à droite), qui dissimule derrière lui d’autres trésors de tous les styles et de toutes les époques. Autant de témoignages attachants de l’insatiable curiosité, mais aussi de l’extrême générosité de tous les donateurs qui ont permis la constitution de ce patrimoine commun.